Rechercher

Un vélo pour Boccaccio


L'un de nos E-bikes palladiens s'appelle Fiammetta.

La première figure de ce nom qui nous vient à l'esprit est l'un des personnages du Décaméron de Boccace qui, pour échapper à la vague de peste, s'enferme dans une demeure juste à l'extérieur des murs de Florence et, pour passer le temps, se raconte des novellas pendant les dix jours suivants, comme le dit le titre du recueil lui-même, venant du grec, dans le but de se divertir et de passer le temps.



Les romans racontés par Fiammetta ont souvent pour toile de fond l'amour : le roi de France amoureux de la marquise de Montferrat, deux amis qui désirent la femme de l'autre, des trahisons, Tancrède qui tue l'amant de sa fille et finit par la perdre aussi. Et entrelacés dans l'intrigue, des plaisanteries, des tromperies, des mensonges et de la cupidité. Une alternance de rebondissements et de retournements inattendus qui rappellent le Shakespeare des secrets chuchotés et des événements qui subissent les petits choix des personnages dans un séisme imparable qui se termine en tragédie.


Ici, l'air est plus léger, et l'enseignement est évident et direct : ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire, afin d'être des individus moralement acceptables, même si le sourire caché du narrateur, les joues rougissantes et le frisson causé par les scandales qui viennent d'être entendus sont évidents.


Fiammetta est ici la protagoniste absolue, elle est en fait celle que Boccace aime, elle est la messagère des sentiments et des pensées des amants.

À ce jour, cependant, nous ne connaissons pas l'identité de Fiammetta, même si la rumeur veut qu'elle soit la fille naturelle du roi Roberto d'Angiò. Le jeune Boccace la rencontre dans une église de Naples vers 1330. Il est immédiatement séduit par son extraordinaire beauté et sa brillante personnalité et lui écrit quelques vers. La relation ne sera jamais heureuse et même si pendant un moment la jeune fille blonde semblera réciproquer le sentiment du Poète, on ne pourra jamais dire que l'amour a fleuri entre les deux, et Boccaccio ne restera que le goût amer de ce qui aurait pu être et n'a jamais été.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout