Rechercher

Un nom, un général


L'un de nos vélos électriques s'appelle Malco. Parmi les nombreuses personnalités féminines qui dominent notre flotte. La figure du général carthaginois a une histoire tout aussi intéressante.


Il a rendu grande la ville déjà craintive des populations de l'époque, autour du IV siècle avant J.C. Grâce à ses capacités militaires, que l'historien romain Giustino rapporte avec dovizia.


Il sera juste Malco pour faire les Carthaginois arrivent en Sardaigne pour une opération épique de défense des Phéniciens. Le général avait derrière lui une longue carrière de victoires, en Afrique et déjà en Sicile dix ans plus tôt, il y avait donc toutes les conditions pour une bonne issue du conflit.


Cette fois, cependant, Malco n'a pas eu la même chance, ou les événements ont joué en sa défaveur. Il dut rentrer chez lui humilié et vaincu, avec des pertes considérables en hommes et en ressources à son actif : son déclin avait commencé. A cette défaite douloureuse, en effet, succède l'exil, jamais vraiment accepté par le général. Il tenta de rentrer au pays en vainqueur, par un coup d'État flagrant, mais échoua. Malco fut arrêté et exécuté comme un traître, ayant désormais perdu le souvenir de ses succès au combat.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout