Rechercher

Qui était Goldoni ?


Pour comprendre qui était Goldoni, commençons par dire qu'il a commencé à jouer avec des marionnettes dès son enfance, qu'il admirait beaucoup Molière et qu'à un certain moment, il a quitté sa Commedia dell'Arte pour écrire des pièces dangereusement réalistes, continuant à réformer la comédie italienne.



Avec sa comédie en trois actes "I rusteghi", par exemple, le dramaturge italien Carlo Goldoni a écrit une satire sociale cruelle de ses contemporains en s'attaquant à une bourgeoisie vénitienne en déclin dont les piliers masculins sont capables de faire preuve de la plus grande infamie envers les femmes.

Un pas en arrière.

Né à Venise en 1707, Goldoni se considérait comme un homme pacifique. Ce qui ne veut pas dire que ses pièces, souvent très réussies, n'ont pas suscité d'innombrables controverses.

Nous sommes au théâtre, ce média si fondamental pour une grande partie de notre histoire, y compris l'Italie du XVIIIe siècle.

Les lois du peuple doivent être observées dans les spectacles qui lui sont destinés, dit le Vénitien, et en même temps il faut savoir divertir le public pour l'éduquer.

Dans une Sérénissime alors en crise profonde, il fallait réformer le peuple, et pour cela il était nécessaire de le divertir, et donc certainement de le représenter, c'est-à-dire de le connaître.

Goldoni a réformé le théâtre pour réformer son monde, dans la péninsule puis en France, dans le but affirmé de... le sauver.

Avec une grâce et un art qui nous sont propres.

Divertissement : en 1750, il a parié qu'il serait capable d'écrire 16 comédies en un an, et il a réussi.


La fascinante Venise hivernale de Carlo Goldoni vit toujours ici :




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout