Rechercher

Poète et écrivain vicentin


Antonio Fogazzaro a étudié à Turin. Dans sa jeunesse, il vit d'abord à Turin, où il obtient sa licence en droit, puis à Milan, où il entre en contact avec les représentants du mouvement de la scapigliatura, mais dès 1869, il retourne à Vicence, où il abandonne sa profession d'avocat pour se consacrer exclusivement à la littérature jusqu'à sa mort en 1911.



Fogazzaro était une âme agitée, désireuse de se libérer des chaînes d'un conformisme bourgeois oppressant, mais également incapable de formuler en termes clairs une nouvelle vision de la société, de ses règles et de sa culture.

Les caractéristiques les plus saillantes de son art se trouvent, précisément, dans le trouble constant résultant du contraste insoluble entre sa sensualité et son mysticisme.

La plus grande œuvre de Fogazzaro est unanimement reconnue dans "Piccolo mondo antico" (Petit monde antique), qui raconte le contraste spirituel entre deux jeunes couples mariés, Franco Maironi et Luisa Rigey, en conflit permanent en raison de la diversité de leurs idées religieuses et politiques, bien qu'ils soient liés par un profond amour mutuel. Sur les traces du Fogazzaro, venez visiter Turin et le Piémont.




0 vue0 commentaire