Rechercher

Lettres du Sud


Une lettre qui ressemble à beaucoup d'autres peut surprendre et s'avérer être quelque chose de très spécial et intéressant. Comme cette lettre sicilienne de 1836 envoyée à Vérone.




La lettre est adressée à une noble dame de Vérone, la comtesse Giulia Guarienti Buri, écrite par son fils Girolamo. Une lettre privée, une véritable conversation familiale.


Girolamo raconte quelques jours de son voyage en Sicile, cinq jours qui décrivent l'itinéraire de Palerme à Girgenti ; il semble écrit au jour le jour, comme s'il s'agissait d'un journal intime.


Il y a l'épidémie de choléra de 1836 dans le nord de l'Italie, le peuple sicilien, le paysage, les antiquités et la végétation de l'île, ses routes, les façons inconfortables de voyager à cette époque, le courrier. Il parle de Palerme, Trapani, Castelvetrano, Marsala, Selinunte et Girgenti, un petit Grand Tour de l'île.

Nous ne savons pas si le comte Buri avait un motif commercial pour entreprendre un voyage en Sicile, ou s'il était seulement guidé par un désir de connaissance et d'aventure..... Certes, même la lettre a vécu sa petite grande aventure, mettant au total vingt jours pour atteindre sa destination, entre terre et mer. Beaucoup plus de temps qu'il en faudrait à un courrier pour arriver aujourd'hui, mais certainement avec une expérience différente de la part du destinataire...




0 vue0 commentaire