Rechercher

Les Vénitiens : un peuple de grands voyageurs


Ils sont devenus célèbres pour avoir voyagé vers des terres mystérieuses, mais en réalité ils battaient des routes commerciales dont les origines remontent à la préhistoire. La plus célèbre est la voie de l'ambre. Le commerce de l'ambre était contrôlé par les Vénitiens et remonte à l'âge du bronze ancien. Par la suite, les navigateurs et explorateurs vénitiens se sont multipliés.


Avec par exemple Marco Polo, appartenant à une famille qui s'était installée à Venise en 1033, venant de l'île de Sebenico en Dalmatie. Avec son père Niccolò et son oncle Matteo, Marco est parti de Trebisonda et, traversant d'infinies terres inconnues, a atteint Pékin ; ils ont été les premiers Européens à parcourir la route de la soie. L'histoire des explorations géographiques a donc été écrite, en bonne partie, par des Vénitiens, et pas seulement par des Vénitiens et des Chioggiotti.


Le cas d'Antonio Pigafetta, originaire de Vicence, est célèbre. Navigateur, géographe et écrivain, il a réalisé la première circumnavigation du globe, entreprise au service de la Couronne espagnole entre le 10 août 1519 et le 6 septembre 1522 ; il a pris le commandement de la flotte du Portugais Ferdinand Magellan après la mort de ce dernier, achevant l'expédition dont il a laissé un récit détaillé.



0 vue0 commentaire