Rechercher

Le Vénitien Francesco Hayez

Lorsque l'événement connu sous le nom de "Vespro" ou "Vêpres" est mentionné dans les pages de l'histoire, on pense immédiatement aux peintures du vénitien Francesco Hayez.


Mais que savons-nous de cet événement ?


Le lundi de Pâques 1282, la population de Palerme, réunie selon la coutume devant l'église de Santo Spirito pour assister aux Vêpres, se soulève contre la domination française de Charles d'Anjou en massacrant tous les Français de la ville et en proclamant son indépendance. L'expression "Vêpres siciliennes" fait référence à cette célèbre révolte.

En peu de temps, la chasse aux émeutiers se transforme en une véritable guerre qui durera 20 ans. Après ce triste lundi de Pâques, le terme "Vêpres siciliennes" est devenu un nom commun, et a été couramment utilisé au XIXe siècle, inspirant de nombreux drames, opéras et peintures... L'une des versions les plus célèbres est celle des trois tableaux de Hayez. Le Vénitien connaissait bien cette histoire et en était si passionné qu'il a étudié le sujet en profondeur, lisant La guerre des vêpres siciliennes de Michele Amari et se rendant en personne à Palerme pour examiner la scène. Son interprétation est donc respectueuse de la vérité historique. Naturellement, l'artiste n'a pas manqué d'habiller l'épisode d'un aspect théâtral et mélodramatique, comme c'est le cas pour de nombreuses peintures historiques de l'époque. Hayez a travaillé avec un grand dévouement pour répondre à la commande de la marquise Visconti d'Aragone, un tableau qui rappellerait comment, dans cet événement historique, le peuple s'est uni contre l'agresseur étranger. De la Vénétie à la Sicile, un nouveau voyage romantique à travers notre riche histoire, ici !




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout