Rechercher

Le Fondaco dei Tedeschi


Le Fondaco dei Tedeschi a plus de cinq cents ans et en est à sa troisième ou quatrième vie.

Mais qu'est-ce que le Fondaco exactement ?


C'était le comptoir commercial des nations allemandes à l'époque de la République de Venise, à l'époque où la moitié du commerce mondial passait par là.

Le Fondaco dei Tedeschi a brûlé moins de cent ans après sa naissance, en 1318 et à nouveau en 1505. C'était le dernier grand incendie, avant qu'il ne soit rouvert et béni en seulement trois ans.

Construit à l'origine pour loger les marchands allemands, des Hongrois, des Autrichiens et de nombreux Européens du Nord sont arrivés par la suite.

Le fondaco abritait le centre névralgique du commerce de la pierre et du tissu, tout en prenant l'aspect d'un véritable ghetto.

C'est Napoléon qui en fit ensuite un poste de douane, avant d'en faire un bureau de poste en 1870. Le bâtiment a été fortement rénové à deux reprises, entre 1929 et 1939, sous le régime fasciste. Certains se souviennent encore du sinistre aquarium, sous une verrière opaque de terre, qui servait à passer des appels téléphoniques ou à envoyer des cartes postales dans les années 1960 et 1970.

Aujourd'hui, après un investissement majeur de la famille Benetton, le Fondaco est un temple du luxe signé LVMH (Louis Vitton).

Mais il vit encore de son incroyable histoire, l'une des milliers d'une Venise encore à découvrir, même par nous, Italiens.


Dévoiler les histoires de Venise, ici !




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout