Rechercher

Le célèbre Ponte Vecchio


Tout le monde ne sait peut-être pas que le symbole de Bassano del Grappa, le célèbre Ponte Vecchio, est le fruit de l'inépuisable ingéniosité d'Andrea Palladio.



Le Ponte degli Alpini, comme on l'appelle aussi aujourd'hui, traverse le fleuve Brenta et est un monument dédié dans les années 1920 aux centaines de soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, qui ont vu Bassano et les territoires environnants être le théâtre des affrontements les plus sanglants du conflit.

En raison d'une inondation en 1567, le pont précédent a été emporté, et la tâche de reconstruction a été immédiatement confiée à Palladio. Il a d'abord essayé de promouvoir un projet de pont en pierre dans le style romain, mais il n'a pas été approuvé. Palladio a dû reconstruire le pont de la même manière qu'avant, mais il a réussi à ajouter quelques touches de génie, qui ont rendu le pont très solide et fonctionnel, sans perdre son impact scénique majestueux, avec son tablier en bois et ses colonnes toscanes.

Le pont n'a pas eu de chance car une inondation puis un incendie l'ont détruit, mais à chaque fois il a été reconstruit avec plus d'enthousiasme qu'auparavant sur le même projet palladien. Après tout, il était le symbole de la ville et l'héritage de Palladio devait être préservé à tout prix. C'est sur ces mêmes pylônes que les troupes italiennes ont couru pendant la première guerre mondiale, le bruit de leurs talons de bottes sur les pavés.

Aujourd'hui encore, le pont regarde placidement couler les eaux en contrebas, vertes et gargouillantes, et, tel un vieux sage, accueille les voyageurs dans la ville. Si seulement ces piliers pouvaient parler, ils auraient beaucoup à raconter : des histoires de destruction, de douleur et de sang, suivies de renaissance et d'espoir. Un exemple à garder dans la mémoire de tous, le Ponte di Bassano, où la mémoire et l'avenir se donnent la main, comme le dit la célèbre chanson.




0 vue0 commentaire