Rechercher

LE BANQUET DE LA MÉMOIRE


Aujourd'hui, nous pensons à un banquet et nous avons l'eau à la bouche à l'idée de mets délicats, d'abondance et de plaisir.



Mais à la Renaissance, un banquet était une affaire plutôt sérieuse, impliquant de longs préparatifs, un menu respectable, des représentations théâtrales, de la musique, de la danse et même une joute !

Le banquet de mariage organisé pour l'union d'Alphonse II, duc de Ferrare, et de Barbara de Habsbourg, par une froide journée de décembre 1565, est entré dans l'histoire. Tout le monde en a parlé pendant des années.

Un atelier de Faenza a fabriqué des centaines de carreaux de majolique portant les armoiries des jeunes mariés, tandis que des couverts et des coupes en argent étaient disposés sur les tables des invités. Cette représentation mémorable de la chevalerie a stimulé l'esprit des participants à la cérémonie, et même la salle du long déjeuner a été aménagée de manière originale.

Les invités se sont retrouvés immergés dans un fond marin avec des rochers brochés et des coussins brodés à la feuille d'or. Les domestiques avaient des livrées turquoise également rehaussées d'écailles d'or, les nappes et les centres étaient brodés des vagues tumultueuses de la mer profonde, peuplée de monstres marins, aussi effrayants que riches en détails. Les serviettes étaient soigneusement pliées en forme de poissons les plus variés et la table semblait vivre une vie propre tandis que les verres et les pichets reflétaient le scintillement de l'or, des cristaux, des fils d'argent et des satins bleus.

Malheureusement, la malchance frappa immédiatement le mariage : le banquet fut soudainement interrompu par la nouvelle de la mort du pape Pie IX et Barbara, la mariée, mourut peu après de la tuberculose sans laisser d'héritier.

Mais le souvenir de la fête de mariage a certainement été difficile à effacer de la mémoire de tous ceux qui ont assisté à cet événement unique.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout