Rechercher

La basilique Vicentina de Palladio


Andrea Palladio n'a pas toujours été ce que nous pensons être le génie architectural de la Renaissance italienne, l'admirateur du classicisme et la voix autoritaire des innovations structurelles qui ont créé le Palladianisme.



Certes, son mentor n'était autre que Giangiorgio Trissino, illustre personnage de l'époque, celui qui l'a découvert et l'a introduit dans les commandes de la Sérénissime.

Mais même Palladio a dû lutter pour s'imposer et l'un des exemples les plus frappants est la présentation de son projet pour la Basilique Palladiana de Vicence.


À cette occasion, le processus d'évaluation du projet fut long et douloureux : Palladio avait trente-huit ans et était encore relativement inconnu. Il doit affronter des piliers de l'architecture de l'époque comme Giulio Romano et Jacopo Sansovino et son projet est plusieurs fois remis en question, mais après trois ans de nouvelles réévaluations, il obtient finalement la commande. Une énorme satisfaction pour Trissino.


L'œuvre grandiose, les innovations et la capacité d'Andrea Palladio à adapter un bâtiment existant aux dictats des nouvelles utilisations, de l'époque et des désirs du client tout en restant fidèle à lui-même, font de lui officiellement à partir de ce moment l'architecte de Vicence, le favori, le plus grand, celui qui a pensé la Basilique Palladiana.




0 vue0 commentaire