Rechercher

De tubercules et de patriciens


La pomme de terre cultivée dans les zones lagunaires de la Vénétie, ainsi que dans les zones de montagne ou sur le plateau de Vicence, a également sa propre histoire, cruciale pour la subsistance des habitants de la Vénétie.


Fille de la famine qui a tant touché la péninsule et l'Europe au lendemain de la chute de la Sérénissime, elle est devenue un produit de masse parmi les populations pauvres. Ce tubercule était donc le seul aliment capable de pallier le manque de céréales. Et précisément dans les îles au large de Venise, ainsi que dans la ville elle-même, la culture devint un véritable défi, étant donné que le sol était boueux, qu'il y avait souvent d'épaisses brumes marines et que les gens méfiants ne voyaient pas d'un bon œil un tel aliment sur votre table, puisqu'il a toujours été utilisé avant tout pour nourrir les animaux.


La classe qui entreprit d'expérimenter la manière de cultiver la pomme de terre fut précisément la classe savante et éclairée des patriciens qui, après la chute de la République de Venise, s'était proposée de collaborer avec les Français et les Autrichiens, avec lesquels ils étudiaient de plus près leur propre territoire pour jeter les bases de la future culture du tubercule dans les zones assainies de l'estuaire.


" Je crois qu'on ne peut plus douter de l'avantage de cette culture ; on peut cependant douter encore qu'elle soit généralement adoptée. "

Par ces mots, le noble vénitien Pietro Antonio Zorzi met par écrit le soupçon plus que légitime que les paysans hésitent à remplacer les champs de blé et de maïs par des plants de pommes de terre. Un contexte qui nous ramène à la quintessence culinaire de ces zones de notre région. La Vénétie n'a certainement pas vécu que de la pomme de terre ; nombreux sont ses délices que nous voulons partager avec vous.

La Confrérie vénitienne confère à chaque visiteur un sens du goût et, dans ce produit qui est le nôtre, les quartiers de la ville appellent les grands maîtres du passé dans une union conviviale avec les plats de la Vénétie, réunis ici.


0 vue0 commentaire